Refusons le harcèlement

du 19 juin 2018 au 24 novembre 2018

Depuis quelques semaines, et ce jusqu’au 1er juillet, 6 affiches contre le harcèlement de rue sont disposées autour du miroir d’eau à Bordeaux. C’est sur une initiative d’une jeune employée de la mairie que « Stop Harcèlement » et « Hé MadmoiZelle » ont pu mener leur campagne de sensibilisation.

Selon les chiffres du « Haut Conseil à l’égalité hommes-femmes » qui travaille pour le premier ministre, les statistiques sont sans appel.

  • 100% des femmes qui utilisent les transports en commun ont déjà été victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle.
  • 83% des Bordelaises ont déjà été victimes de harcèlement de rue.
  • 89% des témoins n’agissent pas face à ce genre de situation.

Ainsi, les organisateurs du projet observent les réactions des passants dans le but de reconduire cette campagne du 8 au 24 novembre 2018. L’objectif de ces panneaux n’est pas directement d’empêcher les harceleurs de harceler mais surtout de pousser les témoins de ce type de scène à agir. Les deux associations en profitent alors pour communiquer sur leurs actions ; elles ont par exemple monté un guide pour savoir comment réagir face au harcèlement, qu’il soit de rue, dans les transports en commun, physique ou verbal.

C’est en informant et en proposant des solutions que ce problème de harcèlement va se résoudre, et c’est exactement ce que la mairie de Bordeaux est en train de faire.

Si tu es victime ou témoin de harcèlement et que tu ne sais pas à qui t'adresser, appelle le N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés).

Si le harcèlement a lieu sur internet :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h.